Extraits de Yasuke

« Enfin ! C’est terminé. La vente aux enchères est finie. Yasuke se sent soudain plus léger. On lui a enlevé ses chaînes, ces maudites chaînes qui l’entravaient depuis sa capture à
Mozambique, soulignant à chaque instant son humiliation. Elles lui rappelaient surtout à quel point il avait été imprudent et pour tout dire idiot, lors de cette partie de chasse avec ses camarades. C’était il y a si longtemps déjà ! »

« Yasuke revit. En fait, depuis qu’il a quitté Goa et qu’il est dispensé de corvée d’eau, il supporte mieux sa condition. Certes il reste esclave au service surtout de Valignano, mais
ici au moins il découvre des gens différents et des horizons nouveaux. Il apprend même une langue qui lui était jusque-là inconnue : le japonais. »

« Le jeune Makua ne peut s’empêcher à ce moment précis de penser à sa propre négligence qui avait conduit à sa capture il y a quelques années à Mozambique, lors de cette partie de chasse malencontreuse en brousse. C’est à croire que son voyage doit s’achever comme il a commencé et que sa vie doit s’éteindre avec celle du seul maitre qui lui témoignait du respect. »

« Yasuke comprend très vite, après cet enseignement court et dense, ce qu’Oda Nobunaga attend précisément de lui, et il se sent prêt. La guerre ne lui fait pas peur, pas plus aujourd’hui qu’hier. Il s’y est d’ailleurs préparé dès son plus jeune âge, mentalement et physiquement. Seul son éloignement   inattendu du village et de sa famille ne lui a pas permis de relever le défi. »

Articles récents

Copyright © Owen Publishing 2018